Marie-Eve Tourigny, l’élégante atypique

Marie-Eve Tourigny

_

Biographie

Marie-Eve Tourigny est directrice artistique et designer graphique indépendante. Son parcours est plutôt atypique. Elle étudie la mode, la photographie, les arts visuels et s’intéresse très tôt à la notion de l’art et du public. D’ailleurs, elle va travailler une dizaine d’années en tant que coordonnatrice d’évènements pour diverses organisations culturelles.

Récemment, elle retourne aux études à l’UQÀM en design graphique. Spécialisée en édition, en publication et autres techniques d’impression, elle dirige, dans les deux dernières années, la direction artistique du Pica magazine, no_La transformation, gagnant d’un prix Grafika, ESPACES BLANCS : essais, créations et dérives, pour le centre d’artistes Caravansérail ainsi que le magazine l’Artichaut, spécial étudiants: Restons Phare. Elle compte aussi comme client, Tangente, laboratoire de mouvements contemporains, Culture Montréal, quelques organismes communautaires ainsi que de jeunes musiciens. Dans la prochaine année, elle aimerait, entre autres, se concentrer dans l’élaboration d’un évènement visant à faire découvrir de nouveaux talents graphiques.

_
Interview

Quand as-tu su que tu que le design t’intéressait?
Je l’ai toujours su, mais cela a prit du temps avant que je réalise que je pouvais moi-même en faire. J’ai toujours collectionné les affiches, les livres, les flyers et les objets. Maintenant, moi aussi j’en crées!

Collectionnes-tu quelque chose? Si oui, quoi?
Je dirais tout ce qui est fait à base de papier. C’est un médium que j’affectionne particulièrement, son odeur, sa texture, son toucher et son esthétisme.

En quoi ton parcours influence-t-il ton travail?
Mon parcours atypique et le fait que j’ai commencé à faire du design un peu « sur le tard » m’amène à avoir une réflexion différente sur le métier. Je questionne beaucoup son apport à la société, mais aussi comment l’intégrer quotidiennement de façon simple et efficace, mais surtout, sans être élitiste.

Une phrase, une personne ou un fait qui t’a marqué professionnellement ou artistiquement?
Oliviero Toscani. C’est lui qui m’a éveillée à l’image.

Un livre que tu recommandes?
Umberto Eco, L’oeuvre ouverte. Sinon, toutes formes de livre d’art.

Ta couleur fétiche?
Noir. Sobre, classique, élégant, violent, funky.

Ta technique/ou ton médium de prédilection
Le print. Je ne me lasse jamais de toucher, regarder et sentir le papier. J’aime profondement cette matière.

En quoi considères-tu le design utile?
Parce qu’il doit communiquer une idée.

Nomme une source d’inspiration, quelle qu’elle soit.
Le papier, toujours le papier. Et les mots.

Personnellement, comment définies-tu le «beau»?
Une image, un objet, qui donne une émotion.

Travail

_

pour vanessa
pour vanessa3
pour vanessa2
31389_118053018224112_7462401_n
WebRep
currentVote
noRating
noWeight
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s