Juliette Blouin, études formelles

Juliette Blouin / julietteblouin.com

Bio

julietteb

Après avoir complété une formation en arts visuels et un baccalauréat en design graphique à Montréal, Juliette choisit de se consacrer à sa pratique en arts visuels. Durant la dernière année, elle s’applique à préciser sa démarche et à définir son langage pictural. Cette recherche se transforme en production assidue et mène à la mise en ligne de son site web ainsi qu’à la réalisation de sa première exposition solo Expo n.1. Bien qu’aujourd’hui sa pratique artistique soit devenue une priorité, le design est toujours présent et influence grandement son travail.

_____

Entrevue

Une chanson que tu aimes présentement?

Y a-t-il un sujet récurrent dans ton travail? Si oui, lequel et pourquoi?
Les espaces. Dans mon travail, j’explore la notion d’espace de manière conceptuelle par des études formelles bidimensionnelles et tridimensionnelles. Cette recherche est alimentée par le désir de comprendre l’environnement dans lequel je vis et de me projeter dans celui dans lequel j’aimerais vivre.

Une phrase, une personne ou un fait qui t’a marqué personnellement ou artistiquement? Pourquoi?
« … Et c’est le même concept un peu partout
KeLooCeRelooCheuloo, et tout et tout
On s’aperçoit bien vite que les gens parlent pour rien
Alors je parle moins et tente de faire le bien … »

– Mc Solaar, Temps mort

4 forme-evolutive

Comment définis-tu ton mécanisme de création?
Rationnel. Je réalise rarement un projet sans y avoir réfléchi en détail. Je pense que la force d’un projet relève d’un raisonnement abouti.

Nomme une source d’inspiration, quelle qu’elle soit.
Les mathématiques. Si je peux en choisir plus d’une, j’ajouterais l’architecture et le design. Pour moi, avec les arts visuels, ces trois disciplines forment un tout, chacune aborde le concept d’espace d’une manière différente mais complémentaire. Ensemble, elles possèdent les outils et les connaissances nécessaires pour réfléchir et créer un environnement matériel fonctionnel et durable.

Quelle critique ferais-tu au design actuel?
Il est trop souvent décoratif.

Personnellement, comment définis-tu le «beau»?
Le beau est un équilibre entre le propos et la forme.

As-tu une obsession?
Les angles droits  _|_

Ton livre préféré. Pourquoi?
De Stijl 1917-1931, des éditions Taschen. J’ai ce livre depuis toujours, il appartenait à mes parents. C’est un livre qui m’a accompagné à travers les années et qui m’a toujours inspiré.

1 surfaces1 2 Forme contre-forme 1-1 3 prisme
5 livre forme contre-forme 6 tennis3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s