Jérôme Gagnon, rationnel / irrationnel

Jérôme Gagnon

PortraitBio
Jérôme est né à Warwick dans le Centre-du-Québec, « vraie » capitale nationale de la poutine. (Mention de Jérôme: « On avait le festival de la poutine dans les 1980’s, «fuck-off» Drummond»). Durant quelques années, il fait différentes expériences « plus et/ou moins pertinentes» pour finalement atterrir en design graphique à l’UQAM.

_____

Entrevue

Une chanson que tu adores présentement.

Comment as-tu su que tu que le design t’intéressait?
J’ai un jour eu la volonté de changer le monde, pis le lendemain j’me suis rendu compte que c’était pas si facile. Bref, j’aime communiquer. J’ai pensé que le design était une manière de s’exprimer parmi d’autres.

Collectionnes-tu quelque chose? Si oui, quoi?
Les anciens vélos en acier. Ça prend de la place, mais c’est un objet attendrissant. C’est beau, c’est parfait, c’est durable, c’est utile.

Quelle-est ta plus grande contradiction?
Rationnel / Irrationnel.

Un jour je vais être le gars le plus sérieux, sensé et plate que t’as jamais vu. Le lendemain, je vais être le gars le plus fou, sensé et intéressant que t’as jamais vu. (si t’as pas remarqué, ici, j’émets l’opinion que l’intuition devrait mener le monde)
Projet 4

Une phrase, une personne ou un fait qui t’a marqué personnellement ou artistiquement? Pourquoi?
La musique de Radiohead, aussi cliché que ça puisse sonner. À mes yeux, aucune abstraction n’a été à la hauteur de la voix et des mélodies de Thom Yorke jusqu’à ce jour.

Comment définis-tu ton mécanisme de création?
Spontané. Une accumulation de réflexions dans la vie de tous les jours qui m’amènent à des idées assez rapidement lorsque je suis devant un problème. Je fais donc peu de recherches. Je crois que ça fait de moi un mauvais designer individuellement parlant. Mais, je peux bien fonctionner en équipe, voire en direction de projet.

Quelle critique ferais-tu au design actuel?
Comme plusieurs, je le trouve trop souvent commercialement inintéressant, mais je comprends les enjeux et les contraintes des designers et le fardeau économique qu’ils portent. Cependant, je crois aussi qu’un monde où les designers auraient tout le pouvoir voulu serait aussi beau que laid. L’esthétisme se trouve dans la nature des choses, on ne peut l’imposer.

Personnellement, comment définies-tu le «beau»?
Ce qui respecte son environnement.

As-tu une obsession?
Parler comme un mononcle, sacrer beaucoup, marmonner, sortir les pires expressions québécoises obscures. Parce que je trouve ça inlassablement drôle de m’imaginer que ça fait réellement du sens pour quelqu’un.

Un mot que tu aimes. Pourquoi?
Couleur-Vive. Parce que j’voulais passer sur ton blog?
Projet 7-2 Projet 7-1 Projet 6-2 Projet 6-1 Projet 5
Projet 3 Projet 2

Projet 1-1 Projet 1-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s