Marianne Prairie, résolument féministe

Marianne Prairie

Bachelière en communication, profil Multimédia interactif de l’UQAM, Marianne découvre sa vocation féministe à l’université où elle constate une absence marquée des femmes dans les nouvelles technologies. Pendant sa vingtaine, elle fait partie du quintette artistique et humoristique Les Moquettes Coquettes, elle lance avec une amie le blogue collectif Je suis féministe et se fait remarquer comme maman blogueuse avec son discours honnête et nuancé sur la maternité.

17078617_10155073126631350_489963451_nCrédits: Jean-Philippe Audet

Maintenant auteure et chroniqueuse, Marianne a codirigé le recueil Je suis féministe, le livre (Remue-Ménage, 2016), a coécrit le récit biographique Le jour où j’ai arrêté d’être grosse (Parfum d’encre, 2014) et le guide La première fois que… Conseils sages et moins sages pour nouveaux parents (Caractère, 2014). Elle tient la chronique hebdomadaire Féministe tout compris chez Châtelaine et a été des deux saisons de La vie n’est pas un magazine à tou.tv. Elle est également associée chez Maman a un plan et écrit pour L’effet A.

Cette année, Marianne retourne à ses premières amours et participe à la création d’une installation interactive bienveillante qui sera déployée au Quartier des spectacles à l’automne 2017 avec le collectif Ensemble.

_____

Questionnaire de Proust

Le principal trait de mon caractère.
La gentillesse. Je pense que je suis fondamentalement fine.

La qualité que je désire chez un homme.
Une hygiène corporelle décente.

La qualité que je désire chez une femme.
Une hygiène corporelle décente.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis.
Leur hygiène corporelle décente, leur ouverture d’esprit et le fait qu’ils m’apprécient telle que je suis.

Mon principal défaut.
Selon moi: Je garde beaucoup de choses à l’intérieur pour ne pas déplaire ou déranger.
Selon mes enfants: Je suis plate.

Mon occupation préférée.
Préparer et manger des choses délicieuses en bonne compagnie.

Mon rêve de bonheur.
Voyager de par le monde à tous les ans.

Quel serait mon plus grand malheur.
Perdre ma famille.

17028905_10155073127261350_1616278382_nCrédits: Véronique Brisson

Ce que je voudrais être.
Indépendante de fortune.

Le pays où je désirerais vivre.
Le Québec.

La couleur que je préfère.
Corail.

La fleur que j’aime.
En ce moment, les boules puffées comme les pivoines et les dahlias.

L’oiseau que je préfère.
Le flamand rose. Il est si funky. Oui, je dis funky.

Mes auteurs favoris en prose.
Véronique Grenier, Fanny Britt, Marie Hélène Poitras.

Mes poètes préférés.
J’ai un peu honte, mais je ne lis pas de poésie (encore).

Mes héros dans la fiction.
Charlie Brown.

Mes héroïnes favorites dans la fiction.
Anne Shirley, Liz Lemon, Mary Poppins.

Mes compositeurs préférés.
Mon mari qui invente des tounes à mes filles tous les soirs à l’heure du coucher.

Mes peintres favoris.
Frida Kahlo, Egon Schiele, Louise Bourgeois, Paul-Émile Borduas.

Mes héros dans la vie réelle.
Les professeurs, les militants pour les droits humains, les chercheurs.

Mes héroïnes dans l’histoire.
Les féministes.

Mes noms favoris.
Le cliché voudrait que j’écrive ici les prénoms de mes enfants. Je les adore, mais j’aime aussi beaucoup mon nom. C’est un bonheur de s’appeler Marianne Prairie.

Ce que je déteste par-dessus tout.
Me cogner un orteil sur le coin du lit et #lesgens.

Caractères historiques que je méprise le plus.
Le patriarcat.

Le fait militaire que j’admire le plus.
Je n’admire pas les faits militaires.

La réforme que j’estime le plus.
Je pense juste à la réforme de l’orthographe et je trouve ça LOL.

Le don de la nature que je voudrais avoir.
La télékinésie, comme Eleven dans Stranger Things.

Comment j’aimerais mourir.
Je crains d’écrire quoi que ce soit ici pour ne pas me jinxer.

État présent de mon esprit.
Rempli à pleine capacité.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence.
Celles commises par des gens qui tentent de communiquer dans une langue qui n’est pas la leur.

Ma devise.
This too shall pass.

 

17015120_10155073127916350_86864393_oCrédits: Julia Langlois

17015316_10155073127711350_1945443804_o

17091244_10155073125436350_1917611465_oCrédits: Maude Touchette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s